Sur la route de la Bourgogne

Auteur

Mirella

Lundi - 2 Octobre 2017

Ah la Bourgogne!!  Qui dit «Bourgogne» dit bons vins. Pour moi, la Bourgogne me rappelle également notre voyage de noces car c’est là que nous avons passé une partie de notre lune de miel. Je vous parlerai de la suite dans une autre publication.

Partis de Montréal la veille, nous arrivons à l’aéroport Charles-de-Gaules le matin du 14 septembre. Après une longue marche dans les interminables corridors, nous récupérons nos bagages, allons chercher notre voiture de location et c’est un départ pour Couches où nous avons réservé un petit gîte pour la durée de notre séjour. Nous arrêtons à Saulieu, le village de Bernard Loiseau, le GRAND CUISINIER, dont mon amoureux est un admirateur inconditionnel. Puis, nous traversons de nombreux petits villages et nous pouvons admirer les troupeaux de «charolais». J’aime les maisons fleuries en pierre, les petites rues. Ça me rappelle la Provence… Enfin nous arrêtons à Autun acheter quelques fruits et la gentille fruitière nous indique bien gentiment la route pour Couches. C’est une petite ville où il y a un marché tous les mercredis, une pâtisserie, une poissonnerie et une petite épicerie juste en face de notre gîte qui, soit dit en passant est super bien, au-delà de nos espérances. Nos hôtes nous invitent à souper avec un couple d’anglais. Croyez-le ou non, le vin aidant, à la fin de ce délicieux repas, je parle couramment l’anglais d’Angleterre! Une première journée qui est de bon augure pour le reste de notre séjour.

En route pour Beaune on a commencé à voir des vignes, des vignes, des vignes. Des collines remplies de vignes toutes bien alignées et des petits villages aux maisons tassées et fleuries (Monthelée, Volnay et Pommard). On arrive à Beaune où c’est le jour du marché. Wow! Mon chéri est aux oiseaux et moi aussi! C’est l’abondance. Il faut se retenir…Nous allons aussi visiter l’Hospice de Beaune qui est juste à côté. Tout est très bien conservé et reconstitué. C’est très beau. On reprend la voiture et nous voilà sur le chemin du retour par une autre route et d’autres jolis villages remplis de vignobles tels Meursault, Montrachet, Santeny et Marange. À notre arrivée, notre hôte nous offre du jambon persillé et un aligoté que nous acceptons avec plaisir. Une douche, un moment tendre, une bonne bouffe, du bon vin et BONNE NUIT!

Le lendemain, nous suivons la côte châlonnaise vers Buxy. C’est magnifique! Des vignes se dressent sur les pentes de la côte. Nous nous arrêtons pour prendre quelques photos de gens qui font les vendanges avec un gros tracteur. Gentiment, ils nous coupent quatre grappes de beaux raisins verts chardonnay savoureux, fermes et très sucrés. Un délice quoi! On découvre en chemin le château de Cormatin, Mâcon, lieu de naissance de Lamartine, la place St-Vincent à Chalon-sur-Saône et enfin La Truchère où on loue un petit bateau électrique pour faire une promenade sur la Seille (affluent de la Saône). On y voit des cygnes, des pêcheurs, des pénichettes et des bateaux-maisons qui circulent lentement. C’est très agréable… Nous arrivons à Couches vers 19 h. Un verre de vin Aligoté comme apéro, un souper léger, une douche et couche-couche panier… hum…

C’est au tour de Dijon et ça me rappelle la chanson «Sur la route de Dijon» que je chante avec entrain au plus grand plaisir de mon chéri. À Dijon, nous nous laissons guider par la Chouette : Il y a des chouettes sur le trottoir avec des flèches qui nous indiquent le parcours et là où il y a des choses intéressantes, une grosse chouette nous réfère à un numéro du dépliant. Très bonne idée! En cours de route, nous arrêtons à la maison Maillé qui produit de la moutarde depuis 1747. Évidemment nous ne manquons pas d’acheter moutardier et moutarde. Nous prenons la route des vins et nous arrêtons au Château Vougeot pour une courte visite. À notre arrivée au gîte, nos hôtes nous invitent à boire un Puligny-Montrachet de 20 ans d’âge. SUBLIME! Une autre journée bien remplie.

Pour notre dernière journée, on se perd dans les vignes couchoises et les petits villages environnants. C’est la Bourgogne profonde, pittoresque à souhait. On aime ça! Cependant, en Bourgogne, on ne peut pas manquer de visiter une cave à vin. C’est la maison «Patriarche Père et Fils», une des plus grandes maisons de Bourgogne dont nous visitons les caves dans un ancien couvent. Nous sommes très impressionnés : 5 km de corridors remplis de bouteilles de vin de chaque côté. Nous dégustons treize des meilleurs vins de la maison tout en écoutant le discours intéressant du sommelier. À notre retour, nos hôtes nous invitent pour un délicieux repas accompagné de bons vins que nous savourons avec délices. SANTÉ! ET VIVE LA BOURGOGNE!!!

Nos publications

Choisissez votre destination

Collection Été Summer

Destinations printemps/été

Collection Printemps Spring

Destinations automne/hiver

Recevez un cadeau surprise dans votre première valise

Entrez votre adresse courriel afin d'obtenir notre code promo

Merci! Voici votre code promoFlying15

Faites votre valise maintenant

Charte des grandeurs

Charte des grandeurs

Notre charte des tailles vous donne une idée générale des mesures, mais chacun de nos modèles est taillé légèrement différement. Toutefois, tous nos vêtements sont extensibles et ont une taille élastique. Pour nous permettre de mieux vous conseiller, veuillez communiquer par courriel à info@flying7.ca pour nous indiquer vos mensurations. Nous vous répondrons dans les prochaines heures.

×